Urgent : Le port de Mayotte recherche :

16 octobre 2020, Accueil, Actualités

Vous informe que le port de Mayotte recrute un (1) officier de port (C2N) – commandant adjoint
et deux (2) officiers de port adjoint – postes à pourvoir rapidement.

Intéressés prendre contact avec le Cdt de Port – DAMIEN HOUSSIN – damien.houssin@developpement-durable.gouv.fr – 06 39 69 50 88

Bilan Comité Technique Ministériel du 02 octobre 2020 – PPCR

3 octobre 2020, Accueil, Actualités

La CGT a participé ce matin au comité technique ministériel finalisant l’application du PPCR aux officiers de port.

Se trouvaient réunis, physiquement ou en visio, le DRH, Mr Clément, le sous-directeur des ports, Mr Trift, Mme Lemesle, cheffe du projet PPCR officiers de port, les chefs de services concernés par notre problématique, ainsi que les représentants des syndicats de la fonction publique.

Après avoir rappelé les conditions de pseudo-négociation, durant quasiment 3 ans, le mécontentement des conditions obtenues, le rejet des dispositions proposées aux capitaines de corvettes,
nous avons rappelé avoir obtenu en conciliation un accord de principe sur l’ouverture d’un groupe de travail relatif à l’exercice de nos missions, la réécriture de nos statuts et une revalorisation de nos grilles indiciaires.
Nous avons su capter leur attention, certes par démonstration de la force, et nous sommes plus que déterminés pour les chantiers à venir

Toutes les organisations syndicales présentes (seules 2 représentent les officiers de port) sont allées dans notre sens, appuyant la légitimité de notre démarche.

Le DRH, Mr Clément, à répondu que la porte était ouverte pour ces nouvelles négociations, que le rapport de force établi lui a permis de nous découvrir_mieux vaut tard que jamais_ et qu’il reconnaissait le haut degré de responsabilités exercées.

Vivement le prochain chantier !

CR succinct de l’audio DRH ministère – Levée préavis de grève

23 septembre 2020, Accueil, Actualités

Nous avons surpris !

L’Administration sait maintenant à quoi s’en tenir, gardons nos forces pour le prochain chantier et à l’issue de la réforme de nos statuts, nous « provoqueront » une ouverture de réévaluation.

Reste un point d’importance : l’accès à l’emploi fonctionnel de capitaine de port en chef au profit des militaires.

Ce point n’est pas encore définitivement tranché.

Notre administration + DGAFP ont bien noté notre position, de l’aveu même du sous-directeur RH, ancien capitaine de corvette : il serait bien en peine d’exercer une telle fonction.

Sauf que le Conseil d’Etat peut rétablir cette disposition : nous le saurons très prochainement puisque les textes seront présentés en comité technique ministériel le vendredi 2 octobre prochain.

Nous avons rencontré cet après-midi les responsables de l’Administration en matière de RH et Gestion des personnels maritimes.

Même si nous n’obtenons pas satisfaction à l’ensemble de nos revendications, il est à noter que les échanges ont été constructifs et nous laissent entrevoir de nouvelles opportunités de revalorisation à l’issue du chantier prochain de la grande réforme de nos statuts.

 

Concrètement, voici les éléments obtenus :

–          Application aux OP de la grille type A

(calage sur celle des ingénieurs des travaux publics de l’Etat), totalement justifiée au regard des responsabilités exercées

Non : l’application du PPCR n’est pas le chantier de revalorisation demandé : il nous faudra relancer le chantier à l’issue de la réforme des statuts.

–          Compensation de la perte de la classe fonctionnelle des C2

(les lieutenants classe fonctionnelle ont été promus L1 / les C1 obtiennent la « HC »)

Oui et non : les CF  seront reclassées en tenant compte de leur indice avec application d’un « indice personnel évolutif » pour éviter toute « régression » (majoration max de 12 points)

Les C2F seront également privilégiés lors de la proposition d’avancement au grade de C1

 

–          Retrait de l’accès des militaires aux emplois fonctionnels de capitaine de port en chef

Oui, sauf si : l’Administration a convaincu la DGAFP de l’originalité/spécificité de notre métier, cette mention est donc retirée du projet de décret, reste à convaincre le rapporteur du Conseil d’Etat, et ce n’est pas acquis d’avance.

–          Accès au grade de C1

– Maintien des conditions d’ancienneté actuelles

Oui : 5 ans effectifs = 1 an de stage + 4 ans d’ancienneté

– Promotion et / ou mutation ?

Oui : ces 2 paramètres sont désormais dissociés

– Quotas de promotions?

Oui : les taux de pro/pro (promu/promouvable) seront communiqués à l’issue de la mise en œuvre du PPCR

–          Accès à la « hors classe »

– prise en compte du temps de commandant adjoint (cf notice du projet de décret + document point d’étape du 23 juin 2020) et emplois à responsabilité (sur la base de la liste établie à l’article 7 remplaçant l’article 14) du projet de décret de modification du statut particulier

Oui pour le temps d’exerce de Cdt adjoint en GPM,

Non pour le temps de Cdt C2, et le principe d’une liste de responsabilités exercées

 

Et plus généralement : Lignes directrices de gestion

–          Présenter clairement aux RH des ports les règles et conditions de gestion des personnels (avancement, mutation, fil de l’eau…)

ces lignes directrices de gestion ont été débattues longuement en comité technique ministériel il y a peu et feront l’objet d’une vulgarisation/diffusion prochainement.

 

Compte tenu des évolutions obtenues, le préavis de grève déposé pour jeudi 24 septembre est levé

Préavis de grève – 24 septembre

17 septembre 2020, Accueil, Actualités

Trouvez ci-dessous le préavis de grève pour le 24 septembre.

Préavis de grève officiers de port 24 sept 2020

Réunion ministère du 9 septembre –

17 septembre 2020, Accueil, Actualités

Réunion du 9 septembre portant sur :

–          Futures grilles indiciaires C2 /C1
–          Statut particulier du corps des officiers de port
–          Emploi fonctionnel de capitaine de port en chef

BILLET D’HUMEUR SYNDICAL N°23

Hésitations ? Billet d’Humeur Syndical ou Billet d’Humour Satyrique, la factualité vaut mieux que la fantaisie mais les deux peuvent se mélanger !

 

Un improbable scénario a vu le jour lors de de la dernière CAP des Officiers de Port, par un subterfuge d’un temps des mille et une nuits, le dévoué Vizir IZNOGOUD a été nommé « Calife à la place du Calife », BAGDAD devient la nouvelle capitale de nos instances paritaires !

La charte de gestion est respectée ! Il y a l’esprit et la lettre de la charte, dans la situation présente l’esprit provoque cette désignation !

 

Le CTM du 15 juin 2017 comportait un point modifiant les décrets de nos grilles indiciaires pour une application du PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations).

Nous devions réitérer nos griefs contre ce semblant de troisième grade dont la liste de responsables de Capitainerie ne correspond pas aux responsabilités exercées. (Lire la note de notre propos que nous rappellerons à la DRH).

 

La CGT constate que de nombreuses fonctions administratives n’intéressent plus les Officiers de Port Adjoints, l’effet pervers des ISH (Indemnités de Sujétions Horaires) pourtant initiées par notre organisation alimente ce mécanisme.

Sans opposer les officiers de port en quart posté et ceux en poste d’administratif, nous estimons qu’il est impératif de revaloriser les responsabilités, la CGT s’efforcera dans son cahier revendicatif et auprès des instances administratives de proposer des solutions attractives pour les postes administratifs, notre position concernant l’emploi fonctionnel et les responsables de Capitainerie y participe, pour les GPM  la promotion au grade de L1 doit être proposée. La pénibilité (nuits) doit être prise en compte d’une manière officielle comme le compte personnel de prévention de la pénibilité.

 

Les luttes catégorielles ne doivent pas faire oublier les revendications de notre métier et de ses   missions  attachées concernant les fonctions régaliennes de l’Etat (AI3P), le rapport CGEDD évoquant la possibilité d’une totale mise en détachement pour nos corps cela pourrait signifier un nouvel acte de décentralisation vers les Autorités Portuaires.

 

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

Albert EINSTEIN

 

 

Eric FRANQUES

BH23

Point décrets prévus au CTM du 15 juin 2017