Publication des postes aux concours 2020 OP/OPA

OP (interne choisi en premier)

GPM du Havre (1)

GPM de la Guadeloupe (1)

 

OPA

Ajaccio (1)

GPM de Nantes Saint-Nazaire (1)

GPM du Havre (1)

GPM de La Rochelle (1)

GPM de Rouen (1)

Point sur la (re)fonte des grilles indiciaires des officiers de ports

30 juin 2020, Accueil, Actualités

PJ  : Grilles PPCR op 05072019

       Grille PPCR OP 23062020

Le mardi 23 juin 2020 s’est tenue une réunion sur l’application du PPCR (Parcours Professionnel des Carrières et Rémunérations) aux Officiers de port de grade Capitaine, censée renforcer l’unité de la Fonction Publique, dont l’objectif est  la refonte des grilles indiciaires suivant une grille type dit « Type A » dans le cadre d’une uniformisation de la gestion des différents corps de la fonction publique.

Notre dernière rencontre sur ce sujet datant du 5 juillet 2019, laissait entrevoir un rayon d’optimisme suite à l’élaboration d’un projet de grilles indiciaires et de conditions d’accession aux grades, consensus obtenu au bout de 18 mois de travail.

Le document de travail soumis lors de cette nouvelle réunion ce jour, portait à notre connaissance un nouveau projet de grilles indiciaires très éloigné de nos espérances, représentant une régression par rapport à nos derniers échanges et une dévalorisation de notre métier par rapport à des corps similaires.

Réponse tardive de l’Administration et passage du Covid – 19…  la DRH nous informe que la date butoir de finalisation des « négociations »  est fixée par décret d’application entérinant nos chères ou pauvres « Négociations » : signature impérative avant le 31 décembre 2020, faute de quoi nous serions « punis » et conserverions nos grilles, simplement augmentées de la revalorisation de 9 points d’indice pour tous, conformément aux dispositions applicables à l’ensemble de la Fonction Publique.

La direction du budget de la Fonction Publique ne nous reconnait pas comme étant éligibles à une grille de catégorie type A : majorer les indices sommitaux des C2 et C1, présenter un échelon « Hors classe » pour valoriser les fonctions de commandant et commandant adjoint constituerait un « effet d’aubaine » inadmissible !

Une atteinte au budget de l’Etat, qui ne concernerait qu’une trentaine d’agents en faisant abstraction des personnels affectés en GPM

Ce nouvel échelon, qui n’a de « Hors classe » que le nom, puisqu’il ne contient aucune « échelle lettre (HEA…) » concernerait au maximum 10 agents (10% du corps des OP) + 7 emplois fonctionnels  (Cdts de ports décentralisés)

La simple lecture du nouveau projet nous laisse songeur : où est donc passé l’esprit de cette fameuse réforme ?

On y aurait presque cru, honnêtement :

« La qualité du service public repose en premier lieu sur les compétences et les qualifications des fonctionnaires qui la mettent en œuvre. La fonction publique se doit à cet effet de rester attractive en offrant à ceux qui choisissent d’exercer des missions de service public des parcours de carrière diversifiés et valorisants, une formation initiale et continue adaptée ainsi que des rémunérations reconnaissant leurs qualifications et investissement. »

Aujourd’hui la situation nous offre un horizon bien sombre dans ce monde merveilleux de notre Administration où Valorisation est synonyme de Suppression, Limitation…  :

–          Suppression des classes fonctionnelles sans compensation pour les C2 (+14 points en sommet de grille, soit un gain net de 5 points si l’on retire les 9 points ajoutés à l’ensemble des personnels de la Fonction Publique)

–          Accès limité au 3e niveau de grades pour les C1 ayant exercé au moins 8 ans de fonction de commandant/commandant adjoint (en tant que C2 ou C1)

–          Une « Hors classe » au rabais

–          L’allongement du temps d’accession au sommet des grilles

–          …

Voici donc les solutions « généreuses » proposées par notre administration de tutelle pour maintenir l’attractivité des postes à responsabilité, un métier où le chef montre l’exemple en gagnant moins que ces agents qu’il dirige (Commandant de port décentralisé, un métier, un sacerdoce, un salaire au rabais : IHS…)

Où est la reconnaissance de notre engagement au quotidien ?

Pas de besoin de chercher des exemples du passé : pour preuve, notre gestion des escales en situation de crise… continuité de l’action des capitaineries durant le covid = maintien des approvisionnements nationaux…

Mais Lutèce est bien loin de ses ports, aussi sommes-nous appelés régulièrement pour apporter notre expertise reconnue sur la place maritime.

Faites-nous part de votre ressenti

Mutations au 1er septembre 2020 :

29 juin 2020, Accueil, Actualités, CAP

OFFICIER DE PORT – C2

WINTREBERT Pierre de Nice vers GPM de Marseille

NOTARIANNI Toni de Dunkerque vers GPM de Nantes St Nazaire

CARION Benoît de Rouen vers GPM du Havre

 

LIEUTENANT DE PORT

FRANCOIS DIT SORTON Laurent de Calais vers Brest

LEBETTRE François de La Réunion vers GPM de Bordeaux

LEBRETON Hervé de Bastia vers GPM de Nantes St Nazaire

MICHEL Hugo vers GPM du Havre

BARRANGER Mathieu vers Sables d’Olonne

SOUHARD Raphaël de Mayotte vers GPM de La Réunion

 

Félicitations et très bonne mutation.

CAP juin OP/OPA

24 juin 2020, Accueil, Actualités

Bonjour à tous,

Les résultats des décisions de mutation pour les OP et OPA (prise de poste au 01/09/2020) seront publiés sur le site mobilité « application mobilité » entre le 1er et 3 juillet 2020.

Résultats des concours OP/OPA 2020

Sont lauréats des concours OP/OPA 2020

OP interne

BALLESTRA Gilles

OP externe

GUMBS Sahadéva

OPA

1er PAUCHET Guillaume

2ème GUMBS Sahadéva

3ème PELOTE Guillaume

4ème PELETIER Cyril

5ème LESPINAT Grégoire

6ème GUELLAUT Jean-Marie

Pas de liste complémentaire

Félicitations aux lauréats

BILLET D’HUMEUR SYNDICAL N°23

Hésitations ? Billet d’Humeur Syndical ou Billet d’Humour Satyrique, la factualité vaut mieux que la fantaisie mais les deux peuvent se mélanger !

 

Un improbable scénario a vu le jour lors de de la dernière CAP des Officiers de Port, par un subterfuge d’un temps des mille et une nuits, le dévoué Vizir IZNOGOUD a été nommé « Calife à la place du Calife », BAGDAD devient la nouvelle capitale de nos instances paritaires !

La charte de gestion est respectée ! Il y a l’esprit et la lettre de la charte, dans la situation présente l’esprit provoque cette désignation !

 

Le CTM du 15 juin 2017 comportait un point modifiant les décrets de nos grilles indiciaires pour une application du PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations).

Nous devions réitérer nos griefs contre ce semblant de troisième grade dont la liste de responsables de Capitainerie ne correspond pas aux responsabilités exercées. (Lire la note de notre propos que nous rappellerons à la DRH).

 

La CGT constate que de nombreuses fonctions administratives n’intéressent plus les Officiers de Port Adjoints, l’effet pervers des ISH (Indemnités de Sujétions Horaires) pourtant initiées par notre organisation alimente ce mécanisme.

Sans opposer les officiers de port en quart posté et ceux en poste d’administratif, nous estimons qu’il est impératif de revaloriser les responsabilités, la CGT s’efforcera dans son cahier revendicatif et auprès des instances administratives de proposer des solutions attractives pour les postes administratifs, notre position concernant l’emploi fonctionnel et les responsables de Capitainerie y participe, pour les GPM  la promotion au grade de L1 doit être proposée. La pénibilité (nuits) doit être prise en compte d’une manière officielle comme le compte personnel de prévention de la pénibilité.

 

Les luttes catégorielles ne doivent pas faire oublier les revendications de notre métier et de ses   missions  attachées concernant les fonctions régaliennes de l’Etat (AI3P), le rapport CGEDD évoquant la possibilité d’une totale mise en détachement pour nos corps cela pourrait signifier un nouvel acte de décentralisation vers les Autorités Portuaires.

 

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

Albert EINSTEIN

 

 

Eric FRANQUES

BH23

Point décrets prévus au CTM du 15 juin 2017