Billet d’humeur syndical – n°3

Posted on 23rd mai 2009 in Billets d'humeur

Nous y sommes ! Les derniers commentaires FO montrent la faiblesse d’initiative et de propositions de cette organisation.
Après une CAP, déstabilisante, tant du point de vue, du respect des syndicats, de l’organisation et du déroulement de la commission, on peut s’apercevoir que la présence d’une seule entité affaiblit la force syndicale.
Pour preuve le constat d’anomalies dans les diverses mutations. Si certains commentaires peuvent justifier, pour parties ces manquements, ils n’expliquent pas tout !
Comment ne pas être choqué par l’envoi des résultats de la CAP montrant une partialité flagrante, accompagnés de bulletins d’adhésion pour FO cela est lamentable !

Nous rappelons l’importance d’un « avis défavorable », les commandants de port devraient s’inspirer d’une éthique rigoureuse, vis-à-vis de ces quelques mots qui peuvent changer non seulement la vie des Officiers de port mais également bouleverser en totalité une CAP.

Comme indiqué dans notre dernier bulletin, faites remonter toutes informations essentielles qui permettront d’argumenter sur le constat et les incidences de cette CAP.
Lire, dans les commentaires FO, que Tout va s’améliorer => recrutement, grille indiciaire, formation ?
Nous dirons =>que Tout va se négocier ! Il y a une nette différence d’interprétation.

Notre position atypique est des plus dangereuse !
Ecartés provisoirement du projet de fusion, que se passera t’il dans les différents dossiers du moment ? Pour la grille indiciaire, impossible de le prédire !
Notre syndicat fait (fusion OP/OPA, B pension) et fera des propositions sur ce sujet, d’ailleurs comment affirmer le reclassement supposé au sein d’une grille alors que celui-ci n’est pas négocié ?
Cela sera notre travail Syndical !
Pour le recrutement, la encore, des propositions sont sur la table et pour le moment aucune réunion n’a validé nos suggestions. Pour en évoquer une, nous avons proposé de recruter au titre des brevets, les BS Détecteurs, FO propose de recruter des Fusiliers marins pour la sûreté, en sachant que ces récipiendaires oeuvreront peut être dans les vigies ….A vous de juger !
La formation est notre seul outil de survie, formation initiale nécessaire mais nous parlons surtout de formation continue, sur ce sujet également notre syndicat demande que l’Etat Français se mette en règle avec les règlements internationaux, précisément pour les VTS ou STM (recommandation V-103 de l’IALA, la résolution A-857 de l’OMI, test d’anglais international IELS)
Tout est lié, les dossiers se rejoignent et nous pensons sincèrement qu’un tournant se prépare dans la Fonction Publique et pour nos corps (une séparation des deux serait tragique), essayons de négocier avec force et propositions l’avenir de notre profession.

Les secrétaires
François RECHER,Eric FRANQUES,Michel QUEMENER