Billet d’humeur syndical N°14

Posted on 14th juin 2011 in Billets d'humeur

ENGAGEZ VOUS – AFFIRMEZ VOUS – INDIGNEZ VOUS

 Ces mots vous rappelleront certainement l’actualité littéraire ?

 Ce n’est pas anodin, les combats syndicaux, les rapports de force, les négociations se mènent et se résolvent avec force d’engagement, d’affirmation et d’indignation.

 La vie syndicale de militants n’est pas un long fleuve tranquille et les capitaineries ne sont pas le monde des « Bisounours » !

 Les derniers dossiers auxquels nous avons participé l’ont démontré, le nouveau protocole d’accord 2011 annexé à la nouvelle convention collective unifiée «  ports et manutention » (CCNU) en est un exemple.

A l’initiative du chantier de rénovation du protocole dit « de 75 », la Section Nationale des Officiers de Port du Syndicat National des Personnels de l’Administration de la Mer CGT s’est engagée pleinement pour défendre les acquis de ce texte et en conquérir de nouveaux.

Nous, la CGT, pouvons affirmer que notre engagement, voire notre indignation face aux propositions patronales, contribuera à la rédaction d’un texte équilibré et novateur qui fera l’unanimité de toute la profession.

 Deux points d’achoppement subsistent dans le projet présenté par l’UPF :

–          La représentation syndicale non reconnue sous prétexte que le GPM et PA ne sont pas caractérisés EPA

–          La non prise en compte de la rémunération des heures travaillées les nuits, les dimanches et les jours fériés, acquis important de la nouvelle convention collective.

 Ce texte se veut le minimum applicable dans les GPM, PA et ports d’outre mer prochainement, sans pour autant annuler les accords locaux en cours ou à venir plus profitables aux OP et OPA.

 Ce texte national sera la base des déclinaisons locales que chaque port définira  dans une version de base ou améliorée.

 Selon ses valeurs, la CGT porte les revendications des personnels et ne se laissera pas mener en bateau. Notre lutte pour obtenir la meilleure base doit être soutenue par l’ensemble de la profession. 

 Quel que soit le résultat que nous obtiendrons, la CGT se félicitera de la bataille menée dont l’action revendicative  aura été exemplaire.

 IL FAUT OSER OU SE RESIGNER A TOUT