BILLET D’HUMEUR SYNDICAL N°23

Posted on 16th juin 2017 in Billets d'humeur, Non classé

Hésitations ? Billet d’Humeur Syndical ou Billet d’Humour Satyrique, la factualité vaut mieux que la fantaisie mais les deux peuvent se mélanger !

 

Un improbable scénario a vu le jour lors de de la dernière CAP des Officiers de Port, par un subterfuge d’un temps des mille et une nuits, le dévoué Vizir IZNOGOUD a été nommé « Calife à la place du Calife », BAGDAD devient la nouvelle capitale de nos instances paritaires !

La charte de gestion est respectée ! Il y a l’esprit et la lettre de la charte, dans la situation présente l’esprit provoque cette désignation !

 

Le CTM du 15 juin 2017 comportait un point modifiant les décrets de nos grilles indiciaires pour une application du PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations).

Nous devions réitérer nos griefs contre ce semblant de troisième grade dont la liste de responsables de Capitainerie ne correspond pas aux responsabilités exercées. (Lire la note de notre propos que nous rappellerons à la DRH).

 

La CGT constate que de nombreuses fonctions administratives n’intéressent plus les Officiers de Port Adjoints, l’effet pervers des ISH (Indemnités de Sujétions Horaires) pourtant initiées par notre organisation alimente ce mécanisme.

Sans opposer les officiers de port en quart posté et ceux en poste d’administratif, nous estimons qu’il est impératif de revaloriser les responsabilités, la CGT s’efforcera dans son cahier revendicatif et auprès des instances administratives de proposer des solutions attractives pour les postes administratifs, notre position concernant l’emploi fonctionnel et les responsables de Capitainerie y participe, pour les GPM  la promotion au grade de L1 doit être proposée. La pénibilité (nuits) doit être prise en compte d’une manière officielle comme le compte personnel de prévention de la pénibilité.

 

Les luttes catégorielles ne doivent pas faire oublier les revendications de notre métier et de ses   missions  attachées concernant les fonctions régaliennes de l’Etat (AI3P), le rapport CGEDD évoquant la possibilité d’une totale mise en détachement pour nos corps cela pourrait signifier un nouvel acte de décentralisation vers les Autorités Portuaires.

 

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

Albert EINSTEIN

 

 

Eric FRANQUES

BH23

Point décrets prévus au CTM du 15 juin 2017